Consommation

Perturbateurs endocriniens, les poisons de notre quotidien

La rédaction Les Echos, dans son dossier "Perturbateurs endocriniens, les poisons de notre quotidien"  zoome sur la présence silencieuse et non moins nocive de PE, au travers d'objets ou de substances du quotidien qui nous entourent. De l'alimentation au bien-être en passant par les cosmétiques, les perturbateurs endocriniens occupent bien le terrain, dans nos maisons et dans les média !

A défaut de pouvoir les éradiquer complètement, des alternatives pour limiter leur impact existent.

Indéfini

Les industriels devraient-ils prêter serment d’Hippocrate « Primum non nocere » ?

 

La chimie minérale a vu le jour il y a 4 milliards d’années…. sont nées notre galaxie, nos planètes, le feu….

 

Mère Nature a inventé la chimie organique qui a créé notre planète et la Vie il y a depuis 400 millions d’années.

 

L’Homme a développé la synthèse chimique il y a 100 ans principalement en faisant remonter le pétrole mortifère enfuit il a des millions d’années…

 

Et en 100 ans, l’Homme a pollué quasiment toute la Planète, la Nature, les cours d’eau, la Mer et l’Homme lui-même.

 

Français

Substances à risque du quotidien révélées au grand jour !

L'UFC-Que Choisir appelle les consommateurs à ne plus acheter 185 produits cosmétiques courants contenant des substances allergènes ou des perturbateurs endocriniens.

 

Se faire du bien ou se faire du mal ? Selon l'UFC-Que choisir, 185 produits cosmétiques courants, mais aussi de marques haut de gamme, contiennent des substances qui peuvent se révéler "préoccupantes" pour la santé de leurs utilisateurs. Parmi eux, dentifrices, déodorants, crèmes pour le visage, après-rasages, soins pour les cheveux, mais aussi lingettes pour bébés. 

Français

Consommateurs d'aujourd'hui, patients de demain

Nous sommes tous malades,… potentiellement malades !

Pas d’inquiétude me direz-vous, inéluctablement nous nous rapprochons du Paradis !

Sauf que notre mécanique biologique est depuis quelques décennies confrontée à des attaques complexes et « non identifiées » (ACNI : Attaques Chimiques Non Identifiées) dont elle ne trouve aucune parade.

Français

Des français préoccupés par leur bien-être...

Une étude concernant la consommation responsable en France en 2013 révèle que les Français sont plus préoccupés par leur santé que par celle de la planète. D'ailleurs , le premier critère d'achat de produits plus respectueux de l'environnement est le côté "meilleur pour la santé". Les Français se sentaient concernés par la santé de la planète à hauteur de 62% en 2006 contre 43% en 2013.

Français